Il existe différents types d’assurances décès, on vous dit tout !

Nul ne peut savoir le futur mais on peut par contre le prévoir ou du moins faire en sorte de se protéger de tout éventuel danger et si ce n’est pas pour nous-mêmes, autant le faire pour nos proches. La meilleure manière de faire dans ce cas est de souscrire une assurance décès. Cependant, il y a tellement de types d’assurances décès que le choix est encore incertain et c’est là que nous intervenons. On va énumérer les différents types d’assurances décès en ne manquant pas bien évidemment de les expliquer afin de faciliter votre prise de décision, voire de procéder à une rectification tant que c’est encore possible.

L’assurance décès pure

Nous allons débuter avec ce type car il s’agit de l’assurance décès au sens propre du terme. Très simplement dit pour que tout le monde puisse bien l’assimiler, c’est le programme qui permettra de verser un certain montant à un ou plusieurs bénéficiaires de notre choix quand un jour on décède. Ce qu’il faut alors savoir c’est que tout se décide avec la compagnie d’assurances auprès de laquelle on souscrit. “Tout” ici comprend les termes du contrat ; premièrement, il y a le montant que l’assureur versera aux personnes que nous avons inscrites, lequel montant sera aussi fonction de la somme que nous avons déposée régulièrement. Deuxièmement, on y parle de la durée durant laquelle l’assureur sera tenu de débourser l’argent après le décès, cette dernière peut être à court terme, c’est-à-dire temporaire et prend fin quand la date de fin de contrat stipulée arrive et peut être à long terme ou à vie, et couvrira alors indéterminément certaines dépenses de ceux que nous avons laissés. Dans les deux cas, le capital n’est pas donné en un coup mais est souvent réparti à intervalle régulier selon un montant fixé aussi appelé rente. Cela devient sûrement plus claire ; néanmoins, les termes utilisés sont encore simplifiés et peuvent manquer d’exactitude, pour plus de détails alors, veuillez voir par ici.

L’assurance Obsèques

Ce que c’est n’est pas très difficile à comprendre, ce qui reste incompréhensible c’est le pourquoi. Tout d’abord l’assurance obsèques fait référence au contrat que l’on a avec nos assureurs afin que ces derniers couvrent les frais de funérailles lorsqu’on décède en aidant financièrement la famille lors de la survenance de l’évènement. On fait alors allusion aux moyens pour la fourniture du cercueil, des frais divers relatifs à l’enterrement, etc. Cela peut malheureusement vraiment se produire même si personne ne souhaiterait brutalement et brusquement mourir et laisser tous nos efforts passés s’évaporer. D’ailleurs il existe un type d’assurance décès pour ce genre d’évènement, on va le voir tout de suite.

L’assurance décès accidentel

Ce type est assez particulier par le fait que le décès doit alors survenir de manière inattendue, non préméditée, mais surtout sans une quelconque relation avec le domaine médical. La mort due à une maladie n’est par exemple pas éligible pour ce gendre de contrat, entre d’autres termes, il faut qu’elle soit à cause d’un accident, comme le fait de se faire écraser par un bus. Quand on parle de tout vous dire, c’est qu’on ne veut pas manquer de vous faire savoir les détails importants. On finira alors cette partie en disant que le présent type d’assurances décès n’est pas très utilisé alors qu’il peut s’avérer très utile de le faire car on ne sait jamais dans quelles circonstances se passera notre départ.

Les autres types d’assurances décès

Afin de bien couvrir le sujet et ne pas manquer les autres types les plus importants, on va parler de l’assurance décès invalidité, incapacité incluant aussi par extension la perte d’emploi. La situation est assez particulière ici puisqu’on reste envie, mais c’est une partie de nous qui est morte comme notre gagne-pain. Le cas le plus fréquent comme vous pourrez le constater est que beaucoup de gens optent de nos jours pour les emprunts. La souscription à ce type d’assurance est alors requise afin d’assurer que le solde dû soit bien remboursé, chose qui sera difficile si on décède ou si on perte notre travail par exemple.

En synthèse, nous avons vu comme c’est important de couvrir ses arrières, surtout ceux de notre famille quand on ne sera plus là. Il est avant tout à noter même que chacune de ces offres ont leur propres conditions comme l’âge, le statut financier, les conditions de décès, etc. Mais afin d’enrichir vos connaissances et faciliter vos prises de décision, on vous a procédé ainsi l’énumération de chaque type ainsi qu’à ce qu’il faut savoir sur chacun d’entre eux, on vous a tout dit !