Ne pas se faire recaler lors de sa demande de crédit. Astuces et conseils

Avoir sa propre bien (véhicule, équipement, électroménager,…) ou financer un projet, à base de notre salaire mensuel, on doit se renseigner sur la demande de somme allouée sur le budget au motif de ne pas se faire la recaler. Alors, il existe quelques astuces et conseils que nous analyserons ci-dessous.

Comment être éligible ?

Son premier risque, perdre la fortune hypothéquée et avoir des poursuites judiciaires pour les propriétaires, de l’autre côté du créancier, on ne récupère pas la somme prêtée et on ne reçoit jamais la rémunération de ce prêt. Alors, on doit compléter les dossiers afin de souscrire un crédit.

Les papiers nécessaires à fournir

Premièrement, tout emprunteur doit être majeur et habitant dans certaine ville de France, on doit remplir les documents en prouvant la légalité côté basique et côté juridique. Ensuite, on nous exige : les papiers d’identité à jour, un justificatif de domicile de moins de trois mois, les derniers relevés bancaires, et les trois derniers bulletins de salaire, allocations ou autres preuves de revenus mensuels. Pour plus de conseils, veuillez nous rejoindre.  On doit montrer un signe de projet en présentant, en décrivant et en prouvant l’achat de ce qu’on veut acheter. Le créancier peut accepter comme justificatifs le bon de commande ou le compromis de vente.

Quelques astuces

On doit avoir de quoi payer dans le but de gagner cette somme. On doit savoir la capacité de remboursement définit par nos revenus mensuels, les dettes en cours, l’âge et notre situation familiale. C’est-à-dire, le prêteur doit savoir tous renseignements concernant notre situation personnelle,  professionnelle, familiale, et financière afin d’obtenir de démonstration que nous sommes à la hauteur d’emprunter. Après, on fait preuve auprès de notre banquier qu’on n’a pas de dettes à rembourser envers les autres cabinets ou bien on montre qu’on pourrait rembourser régulièrement tous nos dettes d’autrefois sans problème. En plus, on doit montrer les deux dernières liasses fiscales et les derniers bilans comptables si on devient gérant s’une société.

 

Autre atout d’avoir cette chance

En fournissant tous les documents complets qui les rassurent, on reste plus bénéfique en tant qu’employeur en CDI ou des parents disons « double indice ». Mais, la banque a intérêt de ne pas refuser notre offre si ce n’est pas le cas, elle doit étudier nos dossiers dans le but de nous donner une chance. On peut faire aussi un appoint initial, une marque d’assurance envers elle en posant le 10% du montant à dépenser. On doit consulter souvent notre demande d’aide chez eux à l’égard de le pousser à étudier plus rapidement les pièces. De plus, si on est déjà allié depuis toujours, elle met sa confiance sur nous car elle sait déjà nos revenus et nos dépenses par mois. Peut être qu’elle nous proposera un taux d’intérêt plus séduisant. Donc, on doit admettre qu’il sera nécessaire de garder son propre établissement au motif de prévoir l’avenir.

Les critères nécessaires avant d’effectuer un emprunt

D’abord, on doit regarder est-ce que le type proposé semble vraiment conçu à notre projet et à notre situation. Après, on doit vérifier son taux d’intérêt, le montant, fixe ou variable. A la fin, on devra se renseigner si elle a besoin d’apport initial, si elle proclame des frais de dossiers, si le contrat apporte des garanties, si elle affirme les modalités de fin de contrat ou de remboursement anticipé.    

Connaître ses types

Premièrement, il y a le prêt personnel, classique, fiable, réalisation rapide. Il n’exige pas à s’expliquer le projet, par conséquent, on a la liberté de gérer notre capital. Deuxièmement, le crédit gratuit, très recherché,  il nous affirme un paré à taux zéro, adapté aux petits budgets. Et troisièmement, l’autre renouvelable, accès rapide et facile, il n’exige aucun apport initial mais on peut le renouveler tous les ans.

En résumé, les banques gardent leur sang froid, on doit les garantir en rassurant un dossier complet, un projet déterminé et une situation vraiment exposée afin de ne pas recaler notre requête.